Comment se rendre aux Maldives et s’y déplacer ?

Les Maldives constituent la meilleure destination avec la promesse d’un séjour paradisiaque. Comme c’est une multitude d’atolls, ces îles étant éloignées les unes des autres et ne faisant que 1 à 2 km de long, par quels moyens de transport peut-on se rendre aux Maldives et comment s’y déplacer ?

D’un autre pays pour aller aux Maldives

Il n’y a pas d’autres moyens de transport que la voie aérienne. Deux types de vols permettent d’atterrir à l’aéroport Malé :

  • Les compagnies internationales : que ce soit un embarquement en France, Belgique, Suisse ou Canada, diverses compagnies proposent des vols pour les Maldives. Mais comme le vol direct n’existe pas encore, le voyageur doit se préparer à faire des escales dans d’autres pays, occasion pour lui de faire en même temps un petit séjour de découverte.
  • La compagnie nationale Maldivian qui joint l’île Maldives au Sri Lanka et à l’Inde.

Si le vol du passager n’arrive à Malé qu’à la tombée de la nuit, le passager devra s’assurer à l’avance de faire une réservation dans un hôtel à Malé en Hulhulé car les transports de nuit sont interdits aux Maldives.

D’île en île

Une fois que le passager a atterri à l’aéroport Malé situé sur l’île Hulhulé, le touriste peut rejoindre rapidement son île-hôtel en voie aérienne par hydravion ou en bateau par speed boat. Pour ceux qui veulent flâner, ils peuvent opter pour le dhoni, un bateau local traditionnel mais motorisé pour plus de rapidité.

La navigation de nuit étant interdite, hydravion, speed boat ou dhoni ne desservent Hulhulé et Malé que durant la journée ou après minuit.

Dans une île

Pour circuler à l’intérieur d’une île, il n’y a que trois choix possibles : le taxi, le vélo ou à pied.

Le taxi c’est pour les pressés, pour les voyageurs qui viennent d’arriver avec leurs bagages. Le tarif est forfaitaire : un tarif pour la course ajouté d’une majoration si le voyageur a des bagages. La course est comptée à partir du point du départ jusqu’à un point de stationnement même si le passager demande à s’arrêter pour discuter un bref moment avec une connaissance.

La location de vélo : un peu de sport pour maintenir la forme allié à l’air pur et au beau paysage, que vouloir de plus ?

Pour ceux qui souhaitent vagabonder dans les rues le soir, la marche à pied reste la meilleure option.

Profiter des meilleures astuces et bons plans pour voyager
Comment choisir sa fouta ?